Alsace Or Transaction

Négoce Or / Argent

By - admin_aot

L’or largement délaissé

L’or a été largement délaissé ces dernières semaines mais il pourrait bien prendre sa revanche au second semestre; en voici les raisons:

Les taux d’intérêts américains devraient continuer à progresser plus vite que l’inflation, d’où une poursuite du renforcement du dollar, une devise mieux rémunérée ayant vocation à s’apprécier. Le dollar signe d’ailleurs sa meilleure performance depuis le 4ème trimestre 2016. L’or est logiquement pénalisé par les taux réels élevés et un dollar fort.

De plus, la rentabilité de l’or sur le long terme est corrélée à la croissance économique mondiale. L’économie chinoise par exemple, accroît peu à peu son rythme d’expansion.
En Inde, les réformes du gouvernement Modi pour une économie plus formelle commencent à porter leurs fruits sur la croissance. Soulignons que l’Inde achètent près de 2000 tonnes d’or par an, soit près de la moitié de la demande mondiale.

Enfin, la saisonnalité est favorable à l’or. Le prix de l’or manque de souffle en juin et début juillet car les bijoutiers occidentaux réduisent leurs achats de métal afin d’optimiser leur trésorerie et limiter les risques de vol. Ils étofferont à nouveau leurs achats pour se préparer à la rentrée.
Sur le continent asiatique, les bijoutiers augmentent leurs achats à partir d’août en vue de préparer la saison des festivals et des mariages où l’or est offert sous forme de dot.

L’inflation progresse lentement mais sûrement, les entreprises devant composer avec des droits de douanes plus élevés impactant le prix pour le consommateur. Or historiquement les investisseurs ont tendance à miser sur le métal jaune pour se protéger contre l’inflation. Quand l’inflation dépasse 3%, le cours de l’or tend à augmenter fortement.

Incertitudes sur le budget italien, Brexit…si une nouvelle crise devait éclater demain, le cours de l’or pourrait se réveiller…

source: www.capital.fr

Laisser un commentaire

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Suivez-nous!

LinkedIn
LinkedIn
Share
Instagram