Non classé

Vers la fin du cash?

Avec le développement des paiements sans contact, la première volonté du gouvernement est de faire reculer le cash et l’anonymat dans les transactions.

Son vœu s’inscrit dans une tendance générale de traçage numérique pour tous les règlements. La crise sanitaire a encore accentué cette tendance, certains commerces ayant déjà banni les pièces et billets, possibles vecteurs du virus.

Notons que le peu de liquidités existantes par rapport aux milliards de dépôts représente un risque pour l’épargne française. En effet, en cas de faillite bancaire, les déposants en perte de confiance, opéreraient pour un retrait massif de leurs avoirs. Toutefois, seuls 6% des comptes bancaires des français sont convertissables en espèces. En supprimant les liquidités, l’Etat diminue les risques de crash financier.

Le montant des retraits en espèces est de plus en plus limité. Au-delà d’une certaine somme, une demande de mise à disposition de fonds doit être effectuée. Le billet de 500 € a été supprimé. Les transactions supérieures à 10 000 € (retrait ou dépôt) sont déclarées à Tracfin, le service du ministère de l’économie contre le blanchiment.

Les banques ont de toute évidence un poids régalien majeur. Et, pour rentabiliser ce  « marché », il est préférable de supprimer totalement le cash. Il semble que l’Etat français se prépare depuis longtemps à une crise économique.

Pourtant régler en cash n’est pas seulement une manière d’échapper à la loi ou à l’impôt. C’est aussi une facette de la vie privé d’un individu, une partie de sa liberté qui est menacée.

Concernant le marché de l’or, l’anonymat et le règlement en espèces ont été supprimés depuis août 2011. Les achats et ventes sont donc nominatifs. En dépit de ce détail, l’or, en tant qu’actif tangible, est en votre possession, à portée de main et vous prémunira contre n’importe quelle crise.

La situation économique actuelle est chaotique, voilà pourquoi il est important de préserver son épargne avant qu’elle ne soit anéantie. L’or a des valeurs intrinsèques et reste le moyen de paiement ultime dans le monde. L’or est, et sera toujours accepté.