Alsace Or Transaction

Négoce Or / Argent

Monnaie hélicoptère
By - admin_aot

Connaissez-vous la monnaie « hélicoptère »?

La crise du coronavirus a relancé le débat sur le recours à l’argent « hélicoptère » pour soutenir la reprise économique. Les Etats-Unis viennent d’opter pour ce plan de relance massif en distribuant de l’argent à 280 millions d’américains.

De quoi s’agit t’il ?

La monnaie « hélicoptère » est un type de politique monétaire consistant, pour une banque centrale, à créer de la monnaie et à la distribuer directement aux citoyens (consommateurs des secteurs privés et publics) afin de relancer la croissance et l’inflation.

Cette théorie, proposée par l’économiste Milton Friedman en 1969 et adoptée par Ben Bernanke (entre autres), l’ancien patron de la FED,  lors de la crise de 2008 ressurgit régulièrement comme une solution de relance économique.

Avérée ou non ? Décryptage.

De plus en plus d’économistes suggèrent aux banques centrales de relancer la consommation en finançant directement l’économie; en clair, on distribue de l’argent aux ménages et aux entreprises pour permettre aux premiers de consommer et aux seconds d’investir. Cette formule, qui est clairement inflationniste préconise d’éviter de passer par le crédit bancaire, dès lors que celui-ci avec des taux tellement bas, voire négatifs, a perdu toute son efficacité en tant que canal traditionnel d’émission de monnaie.  La BCE fait tourner « la planche à billets » et les liquidités sont mises sur le marché par les banques commerciales via les crédits.

Le but de cette théorie de l’argent « hélicoptère » est de distribuer des liquidités directement aux ménages et aux entreprises, jusqu’à ce que l’objectif d’inflation soit atteint. Le robinet serait alors fermé par la BCE.

Cependant elle n’est pas sans danger!

Elle comporte en effet le risque majeur de thésaurisation. Si l’objectif poursuivi est d’inonder les ménages de liquidités pour qu’ils consomment, comment les empêcher d’épargner ? Et comment les empêcher de profiter de la mondialisation en achetant des biens en dehors du pays ?

La théorie selon laquelle les gens chanceux ramassant la nouvelle monnaie vont sortir et la dépenser n’est absolument pas prouvée…

Cette politique monétaire fait davantage partie du problème que de sa solution

Les grandes banques centrales ont totalement perdu le contrôle et l’économie mondiale divague sans aucune direction. Depuis fin 2006, les principales banques centrales ont crée 20 000 milliards $ pour soutenir notamment le système financier. Derrière cette impression de quantité infinie d’argent sans valeur se cache une dette colossale !

L’explosion de la masse monétaire et de la dette depuis 1971 prouve ce qui se passe lorsque la monnaie est imprimée en quantité infinie. Pendant 50 ans, la monnaie papier ou fiduciaire a été créée sans aucun service ou bien produit en échange.

L’or comme protection contre la perte de valeur des monnaies

La monnaie saine doit être rare, mais ne pourra jamais l’être car des montants illimités ont été créés. L’une des caractéristiques importantes de l’or est sa rareté. Il est la seule monnaie à avoir survécu dans l’histoire. Si l’on regarde le prix de l’or en dollars américains depuis que Nixon a abandonné l’étalon-or en 1971, le dollar a perdu 98% de sa valeur. Pour l’heure, les marchés boursiers continuent de défier la réalité et la déconnexion avec l’économie réelle s’accentue de jour en jour.

D’ailleurs, on ne le répétera jamais assez, ce n’est pas le cours de l’or qui augmente, ce sont les monnaies fiduciaires qui se déprécient ! Ainsi, une protection financière sous forme d’or et d’argent physique est absolument essentielle.

Contact :      Delphine HEYER       d.heyer@aot67.fr

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Suivez-nous!

Pinterest
LinkedIn
LinkedIn
Share
Instagram